Une courte forme de théâtre d’objet, très librement  inspirée du conte d’Andersen

Virginie Nati est une figure féminine romantique, exaltée par la foi et très sensible à la bonté.

Sa silhouette est légèrement

surnaturelle.

Elle voue un intérêt passionné à la féerie et aux contes de Noël.

Avec le contenu d’une valise ( petit sapin, poupées, paillettes...) et un prie-Dieu, elle  raconte l’affreux  destin  de la petite vendeuse d’allumettes, misérable créature délaissée.

Tout public tout terrain 

à partir de 5 ans

De et par : Karine Birgé

Musique : Franz Schubert,

Der Tod und das Mädchen.

Dramaturgie et lumière : Dimitri Joukovsky

Régie et Cheval : Karl Descarreaux

Conseils eucharistiques : Vincent Cahay

Illustrations, graphisme et tisanes aux 2 boudins : Antoine Blanquart